Les Mérinos battus... mais pas abattus !

Dimanche 13 mai 2018 à Toulon
Stade Léo Lagrange 15:00
1/2 de finale du championnat de France DN1
Arbitrage : M. Lannes
Temps frais et humide

Toulon XIII 26 : 22 Saint-Martin XIII
(mt 08: 18)


Pour Saint Martin : 4 essais (Carrié, 17 ; Ollagnier, 24; Fabien Gellet, 38; Gérin, 74) ; 3 transformations ; 1 pénalité (30)
Pour Toulon: 5 essais (10, 20, 57, 63, 68) ; 3 transformations ; 1 pénalité (79)
Cartons jaunes : Toulon, 2 (36, 70)

Saint Martin XIII : Lignon, Garcia, Aguera, Martinez, Massille, Lombard, Gerin, Chaput, Escapa (cap), Morel, Ollagnier, Grougnard, M.Gellet, F.Gellet, Carrié, Michel, Fertie

Partis le matin sous une pluie battante, les Saint-Martinois parvenaient à Toulon sous un ciel menaçant mais qui permit aux acteurs de disputer la partie au sec.
Il s'agissait de la 5e confrontation de la saison entre maritimes et cravens et chacun était resté maître sur ses terres. Néanmoins l'obstacle promettait de s'avérer de taille puisque les toulonnais avaient l'avantage de recevoir pour cette demi-finale, au bénéfice d'un meilleur classement obtenu à l'issue de la phase de poule.
Un début de match équilibré entre deux formations qui se connaissent bien avec quelques fautes de mains dues à l'humidité du terrain.
A la 10e minute, les provençaux encaissent un essai en force.
Les Mérinos répliquent 7 minutes plus tard par Carrié sur son aile gauche à la conclusion d'un beau mouvement de passes. Hélas sur le coup de renvoi, Lignon récupère un ballon dans ses 20m mais il se fait arracher le ballon par un toulonnais qui en profite pour filer à l'essai. C'est Ollagnier qui remet les siens dans le sens de la marche après avoir exploité un bon intervalle (24). Une pénalité à la demi-heure de jeu place les Mérinos à quatre longueur des varois, réduits à 12 à la 36e minute. Ce surnombre sera exploité à la 38e minute par Fabien Gellet qui permet aux Mérinos de virer à la pause avec une avance de 10 points (8:18).
Le 2d acte s'ouvre sur une domination territoriale des Saint-Martinois qui campent à 3 reprises dans les 20m toulonnais. Mais ils s'avéreront incapables de convertir cette occupation au niveau du tableau d'affichage du fait de fautes de mains au moment de la dernière passe ou de jeu au pied approximatif. Qui ne marque s'expose au pire... cet adage se vérifiera aux dépens des Mérinos qui vont peu à peu se cantonner à un travail exclusivement défensif et laisser une partie de leur lucidité dans cette débauche d'efforts. Les Varois vont repasser devant en inscrivant 3 essais en dix minutes et mènent à 10 minutes de la fin sur le score de 22 à 18.
A la 74e minute, un toulonnais commet un en-avant dans son en-but à la réception d'une chandelle et Gérin, bien placé, peut aplatir et remettre ses coéquipiers à 2 points. L'essai n'étant pas transformé et, en dépit d'ultimes efforts, les cravens échoueront à 4 longueurs (26:22).
Toulon est tout heureux de remporter le gain du match car St Martin s'est montré très menaçant mais des erreus inhabituel
Il faudra très vite évacuer la frustration pour se projeter sur l'autre demi-finale à jouer, en coupe de France ce dimanche 20 mai à Trentels (lot et Garonne), contre une équipe véloce et joueuse chez qui les Mérinos s'étaient imposés l'an dernier d'un tout petit point à l'ultime seconde du match. Gageons que le coach et les dirigeants sauront remotiver leurs troupes pour ne pas manquer ce rendez-vous.

Les U19 Mérinos cartonnent face à Corbeil.



22 avril 2018 à Saint Martin de Crau
Stade des alpilles 15h00
Championnat de France U19 Nationaux
Arbitrage : M. Sassi Temps ensoleillé et chaud

Saint Martin XIII U19 74 / 10 A.S Corbeil XIII U19
(mt 26 /00)

Pour Saint Martin : 14 essais (Sorlut, 4,66,76 ; Robin, 8,55 ; Lledo, 15,61 ; Imbert, 24,48 ; Tanzi, 37 ; Filhol, 40 ; Martin, 41,71 ; Solente, 59) ; 9 transformations
Pour Corbeil: 2 essais(44, 69) ; 1 transformation

Saint Martin XIII U19 : Filhol, Robin, Aguera, Martin (cap), Luis Silva, Lledo, Garcia, Imbert, Letondor, Sayah, Sorlut, Solente, Tanzi

Pour leur premier match disputé dans des conditions climatiques estivales, les 13 mérinos U19 recevaient les Franciliens de Corbeil, lanterne rouge du championnat.
Une rencontre a priori à leur main puisque les Cravens tutoient la pôle position depuis quelques semaines et présentent un bilan flatteur de 7 victoires contre trois défaites au moment du coup d'envoi après avoir battu Marseille sur sa pelouse lors de la journée précédente sur le score non moins flatteur de 54 à 10.
Dès les premières minutes ils s'appliquent à conduire leurs chaînes de tenus jusqu'à leur terme et en faisant du jeu dans le camp de l'adversaire.
Cette application s'avère payante puisque deux essais sont inscrits dans les 10 premières minutes de jeu et les Spartiates de Corbeil se montrent incapables de tenir le ballon et d'occuper le camp provençal.
La chaleur semble peser sur les organismes et le rythme de la partie s'en ressent mais les Cravens ne manqueront pas d'aggraver le score avec régularité tandis qu'un joueur de Corbeil ayant réussi à échapper à la défense échappe le ballon en-avant sous les poteaux après avoir fait le plus dur. Le score à la pause (26-00) ne reflète donc pas tout à fait la résistance des visiteurs qui, sans disposer du même bagage technique, font néanmoins preuve de beaucoup de volonté pour contenir les assauts des mérinos.
La 2e mi-temps verra les Saint-Martinois accroître leur avantage au bénéfice de 8 nouveaux essais inscrits contre 2 pour l'équipe de Corbeil et les débats se clôtureront sur un score final sans appel de 74 à 10 en faveur des locaux, au sein desquels il convient de distinguer l'énorme prestation de Sorlut, auteur dimanche d'un hat-trick. Cette victoire permet aux U19 de Saint-Martin de se placer en bonne position pour le sprint final et d'envisager la première place au classement de la poule est en cas de victoire contre les catalans d'Ille/Têt lors de la dernière journée de la phase régulière le 6 mai prochain.
Mais ceci reste à venir et les jeunes Cravens se concentrent dès à présent sur la prochaine échéance, dimanche 29 avril à 16h30, avec un déplacement à Toulouse pour y disputer un quart de finale de la coupe de France U19 nationaux contre un adversaire qu'ils n'ont pas joué cette saison et qui vient d'écraser au tour précédent Réalmont, épouvantail de la poule Ouest.Cela promet une belle rencontre sur les bords de la Garonne.
Les U14 et U16 sont éliminés en quart de finale de leurs championnats respectifs: les U14 par le XIII Catalan et les U16 par Tonneins. Afin de terminer la saison sportive sur une note plus gaie, les U14 et U16 vont s'envoler dès samedi 28 pour l'Angleterre dans le cadre de l'échange annuel avec Stanningley. Lors de ce séjour, les staffs vont profiter de tirer les enseignements de la saison et définir les grandes lignes pour la future.
L'Ecole a disputé sa dernière journée du Challenge RJLP en déplacement à Barbentane. Seuls les U12 seront en compétition pendant les vacances, ils disputeront le chalenge Lacans à Lézignan le mardi 1er mai.
Coupe Dejean - St Martin disputera son quart le samedi 28 avril sur le terrin des Alpilles.
En pleine féria de la Crau, les Mérinos devront affronter la solide équipe du XIII Laurentin le samedi 28 à 15h sur le terrain des Alpilles. L'adversaire du jour est bien connu de St Martin XIII qui sait qu'il va falloir rester discipliné et appliqué pour passer le tour face aux rugueux catalans

Les Mérinos avec les tripes arrachent la victoire à Tonneins.

Il ne fallait pas être cardiaque sur le bord du terrain pour suivre la rencontre Tonneins/ St Martin, véritable 1/8 ème de finale tant l'importance du résultat conditionnait la suite du championnat.

St Martin, levé tôt, un départ 7 h pour les amateurs treizistes, se présenta plein de d'envie face à des Tonneinquais comdamnés mais qui voulaient bien finir pour la der à domicile devant son public et ses nombreux partenaires qui avaient partagé le repas d'avant match.

St Martin ouvrit le bal après une bonne occupation du terrain, par l'inévitable Corentin Massile bien servi par Fabien Gellet.

Puis Tonneins concrétisa ses temps forts par 2 essais tandis que St Martin se contenta d'une pénalité par Fabien Gellet. La mi-temps est sifflée sur le score de 14 à 8 pour Tonneins.

Dans les vestiaires, les staff et capitaine s'empressèrent de redonner de la confiance aux joueurs dont la fatigue était évidente. Gonflés à bloc les Mérinos repartirent à l'assaut dès la reprise. Hugo Martinez, homme du match, d'un judicieux coup de pied par dessus la défense montée très vite, permit à Fabien Gellet de servir sur un plateau l'autre try machine du club , Florent Ollagnier qui inscrit un essai sous les poteaux remettant les 2 équipes à égalité, 14 partout.

Puis à tour de rôle les 2 équipes qui pratiquaient un agréable rugby, dénué de mauvais gestes, se rendirent point par point.

Florent Ollagnier récidiva sur une autre combinaison à trois avec Hugo Martinez et Fabien Gellet puis marque son 3ème essai (hat trick), St Martin à un quart d'heure de la fin mène 26 à 20 mais Tonneins s'accroche et dépasse son adversaire à 2 mn de la fin en menant 28 à 26.

Avec les tripes, St Martin se lance à l'assaut de la forteresse rouge et noire pour ses dernières charges, Julien Chaput dans un grand rush échoue à 10 m puis Marvin Gellet, tout en simplicité dans le geste, place un coup de pied rasant et profite du rebond pour inscrire l'essai de la victoire. Score final Tonneins 28 St Martin 30.

A souligné la très grande correction de la rencontre malgré l'enjeu, le bon arbitrage de Monsieur Vergnes ainsi que la sportivité du public qui a applaudi fortement les Mérinos à la fin de la rencontre malgré la défaite de ses poulains, un exemple à suivre ....!

Que les Mérinos ont souffert surtout qu'ils avaient pratiquement épuisé leur banc suite à des sorties sur blessure mais ils avaient la volonté d'arracher cette victoire qui ouvre les portes d'un 1/4 de finale au stade des Alpilles le week end des 5/6 mai vraissemblablement face à Pujols.

On se remémore tous le très mauvais début de la phase qualificative, où St Martin perdit ses 4 premières rencontres dont 2 à domicile. Il fallut toute l'opiniatreté des staffs, Jérémy, Jean Pierre et Christian, avec la collaboration des "joueurs cadres" pour redresser la barre et aujourd'hui se battre pour être dans le dernier carré.

Composition de l'équipe à Tonneins:

Marvin Gellet (cap), Tom Lignon, Julien Chaput, Michel Escapa, Matthieu Carrié, Gautier Gérin, Fabien Gellet, Axel Morel, Florent Ollagnier, Anthony Grougnard, Bastien Honnorat, Corentin Massille, Hugo Martinez, Sébastien Flamencourt, Bruno Michel et l'inusable, inclassable Nicolas Thorelle.

Entraîneurs: Jérémy Blanchecotte et Jean Pierre Fernandez.

Les U19 Nationaux totalisent à Marseille (54 à 14) et confortent leur place dans le trio de tête et restent toujours en course pour la première place.

Ce week end, ils recevront l'équipe de Corbeil.

Les U16 ont sombré en fin de partie face à Tonneins et il va falloir dépenser beaucoup d'énergie pour remotiver les troupes et renverser la vapeur dans le Lot et Garonne.

L'Ecole de rugby, en déplacement à Cavaillon, a remporté le Challenge Guy Vincent mis en jeu par le club cavare.

Pas de miracle pour nos U19

 

La marche était trop haute pour nos vaillants " U19 nationaux" qui affrontaient un sérieux prétendant au titre l'A.S.Carcassonne, "U19 Elite" ce samedi sut le terrain des Alpilles. Sans complexe les Mérinos attaquèrent la partie tambour battant mais le moindre ballon tombé fut exploité magnifiquement par des canaris très rapides et percutants. Après 2 essais en contre , St Martin vit son travail récompensé par un essai de son vaillant capitaine Hugo Ollagnier et transformé par Théo Letondor. Mais au fil des minutes St Martin s'épuise à défendre sur des ballons trop généreusement "donnés" à son adversaire qui se montre très efficace sur les relances. Vincent Martin replace les Mérinos dans la course après un essai sous les poteaux que transforme Théo. La mi temps est sifflée sur le score de 30 à 12 pour Carcassonne.

Après la pause, Carcassonne est à l'affut des moindres brèches de la défense st martinoises et continue de se montrer prolifique face à la lige de but des Mérinos. Hugo Ollagnier réagit pour St Martin avant de sortir sur blessure. Nathan Paverne rajoute 2 points d'un coup franc pour St Martin qui affiche 20 points au tableau final pour 60 à Carcassonne.

La différence de niveau (Carcassonne jouant en Elite) s'est fait cruellement sentir au niveau du rythme et surtout à la moindre exploitation des fautes de main. Dommage également que certains de nos joueurs ne soient pas trop solidaire ... Bravo à Hugo Ollagnier, Vicent Martin  , Diogo Silva Dos santos  , Theo Letondor, Quentin Filhol et  Mathias Martel pour leur engagement sans limite !

St Martin sort néanmoins la tête haute de cette compétition et ne doit pas rougir de la prestation avec ses purs produits mérinos dont la plupart officiaient en cadet l'an dernier.

Ecole de rugby - Tournoi du 2 avril à Perpignan.

Les protégés de Jean Paul Escapa se déplaçaient en terre catalane pour aller disputer le traditionnel tournoi Picamal organisé par le XIII Catalan le lundi de Pâques.

Malgré le lever tôt et le transport nos jeunes Mérinos ont fait honneur au maillot: les U6 ont disputé 6 matchs (3 victoires et 3 défaites), les U8 ont aligné 6 victoires sur 8 rencontres, les U10 affichent 2 victoires et un nul sur 8 matchs et les U12 avec 3 victoires et 2 nuls complètent brillamment le tableau des Mérinos.

Prochaines rencontres, le samedi 14 avril, à Cavaillon pour disputer le tournoi, sur une journée, Guy Vincent.

 Echos des vestiaires

Le prochain week end est blanc pour toutes les équipes Mérinos.

Les  U16 préparent leur quart de finale qui se jouera les 14 et 21 avril (U16), les U14 avant de disputer leur quart de finale le 21 avril, se déplaceront à Marseille, avec les U19 dans le cadre du championnat régional le dimanche 15 avril.

Les U19 se déplaceront , le 15 avril, à Marseille et espèrent récupérer tout leur monde face à un adversaire toujours coriace sur son herbe.

Les seniors voient leur infirmerie se vider peu à peu. Arnaud Andréani,  Matthieu Carrié, Alain Chauvet, Michel Escapa, Gautier Gérin, Jonathan Lombard, Benoit Massacrier vont pouvoir postuler pour le long déplacement à Tonneins du 15 avril, déterminant pour la suite des parties finales.

Page 3 sur 20